Editer le texte de cette page (date de la dernière modification: 6 Novembre, 2009 9:17 (diff))

Alan Rosenblith

Twitter:AlanRosenblith


Twollars TwollarsFeedback ProfTwollars DossierPagePersonnelle
index
Introduction aux plates-formes de monnaie   

Introduction aux plates-formes de monnaie    

On m'a récemment transmis une question concernant la différence existante, entre les LETS, les time-banks et l' OpenMoney. J'ai bataillé dur pour trouver la bonne réponse, et décidé que le changement fondamental était dans le fait de passer des "designs de monnaies" aux "plateformes de monnaies." Ce qui suit est ma tentative pour décrire ce changement.

Les LETs, time-banks, échanges commerciaux par troc, et les HEURES (Ithaca ou autres) sont tous des designs de monnaie. OpenMoney est une plateforme de monnaie. Tous ceux impliqués dans le monde du design de monnaie ont eu tendance à se concentrer pour parvenir au meilleur du design afin de maximiser les chances de succès. Il y avait de bonnes raisons à se concentrer sur ce point, parce qu'à peu près 90% des tentatives d'implémentation de système de monnaies échouent rapidement. Les designs les plus réussis ont été construits autour du concept de “crédit-mutuel” comme dans les LETS, time-banks et barter commercial. Bien que chacun de ces systèmes aient quelques différences subtiles, le principe-clé de leur design est le même.

Même quand les monnaies s'appuient sur le design relativement réussi du crédit mutuel, les chances de succès sont encore minces. Le plus important, néanmoins, est que le coût d'échec est élevé. Il y a encore peu de temps, si vous vouliez exploiter la puissance de la création de monnaie pour votre communauté, vous deviez investir de longues heures dans l'organisation. Souvent, ces heures n'étaient pas compensées et sous-appréciées. Compte tenu des chances de succès, seuls les plus zélés s'y sont essayés.

A ce jour, les designers de monnaie sont parvenus à essayer de trouver le design qui hissera l'idée de monnaie de communauté à son plein potentiel. L'objectif était d'augmenter le taux de succès pour faire en sorte que ces longues heures en organisation en vaillent la peine. Néanmoins, et si au lieu d'un succès plus probable, l'échec était moins coûteux ? Entrons dans la plateforme de monnaie.

Comme le soulignait Michael Linton “nous faisons tous partie de beaucoup de tribus." Ceci veut dire qu'il existe un nombre inquantifiable de communautés dont nous faisons déjà partie qui pourraient tirer avantage d'une forme quelconque de stratégie de monnaie. Mais qui dans ces communautés est prêt à passer les heures d'organisation nécessaires pour implémenter une telle stratégie ? Et si créer une monnaie était, comme le dit Linton, "aussi simple et facile que d'amorcer une liste de diffusion ?" Alors il y aurait peu ou pas de coût d'échec. Si les personnes utilisent la monnaie, génial. Si non, pas de longues heures sacrifiées pour faire en sorte que ça fonctionne. En diminuant le coût d'échec, un nombre incalculable de communautés aura accès à la puissance de la création de monnaie sans le risque de voir quelqu'un perdre son temps en agitation inutile.

Quelques-unes de ces monnaies seront mesurées en heures (comme dans une banque de temps) ; d'autres seront mesurées dans la devise nationale (comme dans les LETS). Quelques-unes introduiront des formules complexes pour calculer les limites du crédit ; d'autres n'auront pas de limites de crédits. Quelques-unes auront des soldes de comptes ouverts ; d'autres auront des soldes de compte fermés. Les spécificités du design dépendront des besoins de la communauté en question, tout comme les spécificités sur la manière dont les listes de diffusion pour groupes sont implémentées selon les besoins du groupe.

Cette évolution représente une mutation PROFONDE sur la manière dont les designers de monnaies opèreront. Pour ceux qui veulent un avant-goût de ce à quoi cela pourrait ressembler, Twollars est prêt à sortir une plate-forme multi-monnaies. Même si elle n'est encore qu'à ses débuts, Twollars permettra aux utilisateurs de générer leurs propres devises en définissant simplement un mot-clé dièse pour elles. Avec un peu de chance, d'autres plates-formes de monnaies comme Open Money seront aussi opérationnelles très bientôt (et interopérables), aussi nous pouvons vraiment faire en sorte que cette partie démarre.

Traduction en cours d'un billet d'Alain Rosenblith paru le lundi 16 mars 2009 : Intro to Currency Platforms. Traduction publiée avec accord de l'auteur pour diffusion à TwollarsFeedbacks, TwollarsGang et Groupe d'expérimentation ExploraCoeur.
Statut : à raffiner par le TwollarsGang.

Cet espace de travail a pour objectif de promouvoir le PinkoMarketing en francophonie.

En bref
Si vous vous sentez l'âme d'un PinkoMarketeur, rejoignez-nous sur cet espace de collaboration. Nous serions très heureux de vous ouvrir les portes de ce site pour vous emmener sur l'initiative la plus importante après le cluetrain-manifesto.

Ce site est protégé par Helmut et demeure ouvert en édition si vous acceptez de vous présenter avec un VraiNom. Durant l'année 2013, nous projetons de recruter quelques nouveaux facilitateurs prêt(e)s à avancer sur LaVoieDuPinko.

En clair : pitcher du projet en vidéo afin de poursuivre les premiers efforts chaotiques amorcés lors de l'OpenCampParis1. Nous serions tous particulièrement bienveillants et prêts à aider pour avancer sur de nouveaux BlocsDeConstruction expérimentaux comme la définition de patterns pour rêve et chronorêves.

Et plus largement faire en sorte que quelques projets puissent rejoindre le DossierSuccès.

Navigation

Outillage PinkoMarketeur

Qui participe ici ?

Images Animées

Comment participer ?

Documentation wiki :

Voisinage

Localisation en cours :

Source canonique (wiki)

Abonnez-vous
icone feedburner

Ajouter à vos Favoris  Technorati